samedi 5 mai 2012

J'aime détester Glee!


Il y a certaines séries que je n’assume pas à 100%. Et en tête de ces séries, il y a Glee. Au bout de trois saisons, je suis toujours incapable de savoir ce que j’en pense. Je n’arrive pas à me faire une opinion parce que j’ai encore du mal à comprendre de quoi il s’agit : est-ce une comédie musicale de teenagers ringarde et kitsch ou une parodie pop et légère de High School Musical ? Sans doute un peu des deux. Et c’est bien là qu’est le problème. Glee a du mal à choisir son camp.

Lorsqu’on croit avoir affaire à un thème sérieux, voire grave, les personnages volontairement débiles et souvent très drôles viennent alléger l’ambiance et nous offrent les meilleurs moments de la série. On se dit alors que Glee doit être vu au 5ème degré et que les scénaristes, conscients d’être là pour nous détendre, ne se prennent pas au sérieux. Mais au contraire, les histoires d’amour des lycéens qui devraient être légères sont abordées avec toute la gravité du monde et plombent la série qui bascule dans le pathos et le ridicule. On en vient à se dire que finalement, les auteurs sont niais et que la série se prend pour ce que qu’elle n’est pas : un drama.


Il en va de même pour les personnages : certains, les meilleurs, sont clairement là pour faire rire et sont pour le coup extrêmement réussis. Je pense à Sue Sylvester, Brittany ou Santana. Problème : depuis peu, la série cherche par tous les moyens à leur donner plus de profondeur et, par là même, se tire une balle dans le pied en atténuant leur bêtise ou leur méchanceté. D’autres personnages sont tout simplement odieux. La faute, pour beaucoup d’entre eux à un casting totalement raté : je pense à Mr. Shue ou Kurt, les deux pires têtes à claques de la série. Et pourtant, les scénaristes s’entêtent à leur donner toujours plus d’importance, en les mettant au cœur de problématiques pompeuses. Au milieu de tout ça, on trouve des personnages qui, à l’image de la série, naviguent d’un extrême à l’autre. Le meilleur exemple est celui de Rachel, héroïne de la série, tantôt très drôle parce qu’insupportable et prétentieuse, et tantôt très pénible parce que tragédienne et niaise. Là encore, au final, je suis incapable de dire si j’aime ou non ce personnage.
Au passage, pour ceux que ça amuse, je vous conseille la lecture de ce billet très juste sur les pires personnages de la série.

Et puis, il y a les chansons. Là encore, on trouve le pire et le meilleur dans la bande originale de la série. Certaines reprises de tubes pop-rock sont très réussis et certains mash-up (terme désignant deux chansons mixés en une seule) sont très bien trouvés. A côté de ça, on nous balance du Barbara Streisand et du Whitney Houston bien indigeste et très ‘ricain. Les voix des uns sont de belles trouvailles, celles des autres sont irritantes au possible.

Bref, Glee change d’humeur toutes les semaines et d’un épisode à l’autre, on ne retrouve pas du tout le même ton. Les audiences, qui dégringolent totalement après une première saison au sommet, reflètent cet état de fait : semaine après semaine, le public a encore et toujours du mal à s’y retrouver dans cette ambiance mi-figue mi-raisin.
Pour autant, malgré toutes ces critiques, j’aime détester Glee (à moins que ce ne soit l’inverse) et je continue à la regarder parce que malgré tout, ça change des dramas noirs et sombres que je regarde majoritairement et puis parce que la série réussit parfois à offrir de grands moments. Et en voici certains exemples.
(La qualité des vidéos est parfois très très moyenne: elles ont été altérés volontairement par les YouTubers pour contrer les interdictions dues au non respect des droits d'auteur)

Parfois, la série reprend des titre en vogue, sans grands changements, mais ça marche:




Parfois, ils nous la font sans instrument, uniquement avec des voix:



Parfois, ils modifient le tempo de la chanson et ça change tout (même si c'est chanté par Kurt...):


Parfois, ils reprennent (très bien) Amy Winehouse et en plus ils dansent dessus !



Parfois ils font des mash-ups très réussis, comme ici "I Will Survive" et "Survivor":



Il y a également l'excellent "Singing in the rain" / "Umbrella", que je n'ai pas réussi à trouver sur Youtube mais que vous pouvez aller regarder là.
Et tant que vous y êtes, allez écouter la reprise de "Smile" de Charlie Chaplin, c'est plutôt réussi.

Et parfois, ils nous pondent un truc vraiment top. Je l'ai déjà posté sur ce blog mais ça mérite d'être regardé à nouveau:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire